Accueil


Michèle Declerck
Docteur en Psychologie
Psychanalyste-Sophrologue

 

Anxiété généralisée

Crises de panique

Phobies-Hypocondrie

 

77 rue du Cardinal Lemoine
75005 Paris
métro Monge ou Cardinal Lemoine

 

Rendez-vous:
06 03 55 92 94  
ou micheledeclerck@gmail.com
ou sur doctolib.

 

Cliquez ICI pour prendre rendez-vous en ligne

Pourquoi j'ai modifié le titre de ma page d'accueil

 

1° Il pouvait y avoir plusieurs raisons à cette modification,
la première étant en quelque sorte un phénomène de mode:

 

Difficile,en effet, de traiter aujourd'hui d'un fait de société sans se référer à cette période extraordinaire que nous venons de vivre ,au point que tout, ou presque tout , s'explique désormais à partir du coronavirus .

Ce n'est pas mon point de vue:je pense que cette crise,toute spectaculaire qu'elle paraisse,n'a pas changé en profondeur le comportement des individus:

-les hypocondriaques resteront toujours soucieux de leur propre santé

-les frileux se replieront sur la sécurité du foyer domestique:

d'où le succès du slogan:»Restez chez vous»

-et ceux qui ne peuvent pas se passer d'être utiles ,

trouveront bien le moyen de le prouver .

Nous ne sortirons de là ni meilleurs ni pires qu'auparavant ,en dépit d'une solidarité de façade qui ne survivra pas au déconfinement .

 

2°Pour autant ,il y avait une autre raison, qui faisait que nous ne sortirions pas de cet épisode dans le même état que nous y étions entrés .

 

Et celle-ci avait très au rôle majeur que l'angoisse-ou si l'on veut, l'anxiété,venait d'installer dans notre existence .

Chaque mesure prise semblait en effet combiner les motifs d'inquiétude:

1)l'infantilisation progressive de la population qui faisait que, quoi qu'on fasse,on ne savait rien

2)l'instauration de mesures autoritaires avec le risque de sanctions si l'on n'était pas sages

tout ceci s'inscrivant dans un climat d'incertitude qui inscrivait jusqu'au pouvoir de se faire une idée .

 

3° «On ne sait pas» était devenu le maitre-mot:

-On ne sait pas d'où vient ce virus ,des animaux du marché de Wuhan

ou d'une fuite dans un laboratoire financé à parts égales par la Chine et par la France

-On ne sait pas comment il se propage ,quelles sont les personnes fragiles

(les «vieux») ou éventuellement les plus résistantes(les enfants)

-celles qui sans symptômes apparents ,pourraient contaminer les autres

-Et surtout ,on ne sait pas s'il peut récidiver ou non

et au bout de combien de temps on pourra s'estimer tranquilles»

ce qui veut dire que pour une société hypocondriaque ,toutes les conditions sont réunies pour réunir le maximum de facteurs d'inquiétude .

DoctolibPrendre rendez-vous en ligne